effrayer

4 statistiques monétaires qui peuvent vous effrayer

//
Posted By
/
Comment0
/
Categories, ,

En tant que blogueur financier, j’essaie de faire autant de recherches que possible avant de publier un billet de blog afin de faire un état des lieux complet sur une question donnée.

Cependant, chaque fois que je fais des recherches sur différents sujets financiers, je tombe habituellement sur des statistiques, concernant la gestion financière personnelle, qui sont effrayantes.

Les statistiques que je vais vous donner dans ce post peuvent vous effrayer, mais j’espère que cela va vous faire réfléchir et que cela va vous encourager à être, si ce n’est pas déjà le cas, meilleur que la “moyenne”.

Mais même si vous vous en sortez mieux que la moyenne, cela ne veut pas forcément dire que vous vous en sortez bien concernant votre gestion financière.

Vous devriez toujours vous efforcer de faire de votre mieux car, parfois, la “moyenne” est trop faible et cela ne vous permettra pas de mener une vie financièrement réussie.

Vous trouverez ci-dessous quelques statistiques financières effrayantes qui, je l’espère, vous aiderons à mieux gérer votre argent. Bonne lecture!

1. Un quart des Français a du mal à boucler ses fins de mois.

Selon un sondage réalisé par Statista, 26 % des Français n’arrivent pas à joindre les deux bouts. 7% ont recours à un crédit consommation et 19% piochent dans leurs réserves afin de finir le mois. Selon l’enquête, ces ménages estiment qu’il leur manque 484€ par mois pour vivre confortablement.

Si vous avez du mal à boucler vos fins de mois, je suggère d’essayer de trouver un moyen de sortir de cette mauvaise situation immédiatement. Avoir de l’argent de côté peut grandement vous aider dans les moments difficiles où vous en avez besoin.

Articles connexes :

11 revenus passifs que vous pouvez créer dès aujourd’hui.

Comment devenir riche?
Comment gagner de l’argent rapidement?
Comment se créer un complément de revenus?
10 idées pour gagner de l’argent.

2. 41% des Français économisent entre 1 et 9% de leurs revenus.

Selon une enquête de Odoxa, 41% des personnes interrogées disent économiser entre 1% et 9% de leurs revenus chaque mois. 33% disent économiser entre 10 et 19%

12% à mettre entre 20 et 29% de coté

7% entre 30 et 49%

7% 50% et plus

J’ai été heureux de lire cette enquête car la majorité des Français économisent suffisamment pour faire face aux imprévus. Malgré tout 41% n’économisent pas assez. 10% est quand même un minimum pour tout investisseur sérieux. Je peux très bien comprendre cela si ces gens gagnent un smic ou moins. On ne connait pas par contre le montant moyen de l’épargne d’urgence des Français.

Le montant dont une personne a besoin dans son fonds d’urgence peut varier grandement, mais j’ai tendance à penser que six mois de dépenses ou plus, c’est un bon chiffre. Suivant votre situation professionnelle , 3 mois peuvent suffire. Si vous êtes employé en CDI, 3 mois suffisent alors que si vous êtes entrepreneur ou employé en CDD ou intérimaire 6 mois sont plus conseillés.

Articles connexes :

La méthode du 50/30/20

L’épargne de précaution

Comment et pourquoi faire ses comptes?

3. Les Français n’épargnent pas assez pour leur retraite.

Les Français n’épargnent pas assez pour préserver leur pouvoir d’achat à la retraite. Leur déficit d’épargne s’élève à 7 300 € par an et par personne.

Selon une récente étude de Aviva, un jeune Français, aujourd’hui âgé de 20 ans, devrait épargner 1.200 € par an pour conserver le même niveau de vie à la retraite. Pour un quinquagénaire, ce montant passe à 7.300 €.

Plus précisément, selon l’étude, un actif sur deux épargne en moyenne 1700 euros par an avec de fortes disparités puisque les trois quarts d’entre eux mettent en réalité 450 euros de côté contre 4700 euros pour le quart restant. Pour la majorité, le complément au régime général sera d’environ 90 euros mensuels, alors que les retraités interrogés indiquent un manque perçu d’environ 500 euros par mois.

Épargner jeune et suffisamment semble indispensable pour obtenir une retraite paisible.

Autre valeur sûre pour s’assurer une meilleure qualité de vie, être propriétaire de son logement. Les jeunes qui contractent un prêt font déjà un premier pas dans le financement de leur retraite. Être propriétaire de son bien et libérer de ses emprunts à la retraite, c’est 30 à 40 % de pouvoir d’achat supplémentaire.

Articles connexes :

Comment l’age doit il affecter votre stratégie d’investissement?

N’attendez pas pour commencer à investir

De quelle somme ai-je besoin pour prendre ma retraite?

4. Le ménage moyen est endetté à 87,9% de ses revenus

Selon la Banque De France, le ménage moyen a une dette de 40 725€. Cela est très bien comparé à d’autres pays car les Américains sont endetté à 136%, Anglais 134% et Espagnols 111%. Cependant, le taux d’endettement des ménages Français a augmenté de 30% en 10 ans alors que les salaires n’ont pas augmenté aussi vite

La première cause de l’accroissement de l’endettement des ménages français est la hausse du prix de l’immobilier. En effet, il a constamment augmenté au cours des années 2000, avec un pic important en 2008-2009. Cela a obligé les Français à s’endetter un peu plus pour devenir propriétaires d’un logement.

La seconde raison qui pourrait expliquer la hausse de l’endettement est la multiplication des offres de crédit. En effet, outre les emprunts contractés auprès des organismes de crédit traditionnels, les Français se laissent également tenter par les sirènes des différents crédits à la consommation. Ils n’achètent plus seulement leur maison ou leur voiture à crédit, mais aussi leurs vacances, leur habillement, leurs appareils électroménagers ou informatiques. En outre, le développement d’Internet facilite les achats en ligne, ce qui met à mal les finances des ménages.

Quelle alternative à l’endettement ?

Plus d’un million de foyers en France sont surendettés. Cela signifie qu’ils vivent au-dessus de leurs moyens et qu’ils ne peuvent plus faire face à leurs dettes. Généralement, on parle de surendettement lorsque les charges du ménage comme le loyer, les crédits et les dépenses quotidiennes représentent plus de 33 % des revenus. Pour rétablir l’équilibre du budget, le rachat de crédit constitue une bonne alternative. Il consiste à regrouper toutes les dettes d’un foyer en un seul prêt, de façon à ce qu’il soit possible d’alléger les mensualités.

Le rallongement de l’échéance du crédit unique permet en effet de réduire le montant des mensualités, une diminution qui peut atteindre jusqu’à 60 %. Également appelée restructuration de crédit, cette opération s’adresse à un large public, du propriétaire immobilier au locataire en passant par les fonctionnaires, les salariés du privé, les professions libérales et les seniors. Il suffit de faire appel à un professionnel pour bénéficier d’un accompagnement et de bons conseils pour appréhender au mieux votre rachat de crédit et mettre un terme à votre surendettement.

Articles connexes :

Comment rembourser ses crédits à la consommation?

Comment consommer sans se ruiner?

Comment faire pour vivre simplement?

Comment faire pour dépenser moins tous les mois?

 

Quelque chose dans ce post vous a surpris ? Comment vous situez vous par rapport aux moyennes?

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.