fbpx

mon entreprise

5 leçons que j’ai apprise après avoir crée mon entreprise.

//
Posted By
/
Comments6
/
Categories,

Je ne sais pas pour vous, mais quand j’étais enfant, je n’avais pas vraiment envie de devenir chef d’entreprise.

Je voulais être un sportif reconnu, un cuisiner ou encore un dentiste mais je n’avais pas une seule seconde pensé à être chef d’entreprise.

Demandez à des enfants dans votre entourage ce qu’il veulent faire plus tard. Je ne pense pas qu’un seul de ces enfants va vous répondre: ” J’aimerais créer une entreprise, bâtir un empire immobilier mais également m’intéresser à la magie des intérêts composés.”

En avançant dans la vie, j’ai pris conscience que j’aimais bien gérer mon argent de poche et ensuite mes économies. Je savais également que le travail de salarié ne me convenais pas. Qu’il était souvent trop strict et trop impersonnel.

Finalement, j’ai décidé de créer une entreprise d’achat-vente de figurines en parallèle d’un emploi salarié. Je me suis lancé dans la grande aventure de l’entreprenariat.

Au fil des ans, j’ai appris beaucoup de choses que j’aurais bien aimé connaître lorsque je me suis lancé. Certaines de ces leçons je les ai apprises à la dure, c’est à dire en les vivant et d’autres que j’ai apprises grâce à l’expérience d’autres entrepreneurs.

Voici quelques-unes des principales leçons que j’ai apprises. Lisez-les, laissez-les s’imprégner dans votre esprit et ne les apprenez pas à la dure!

1. Ne plongez pas dans le grand bain de la création d’entreprise sans vous mouiller la nuque.

Vous n’aimez peut-être pas votre travail. Vous n’aimez peut-être pas votre patron. Vous n’aimez peut-être pas votre salaire. Mais cela ne veut pas dire que vous devez tout plaquer soudainement!

Au contraire, vous devriez tester vos idées d’entreprises en parallèle de votre emploi. Cela pourra vous faire un complément de revenu dans un premier temps et ensuite si l’activité se développe assez, vous pourrez envisager de quitter votre emploi.

Imaginez que vous voulez ouvrir un restaurant sans aucune expérience de la restauration. Vous décidez de quitter votre emploi et de vous lancer corps et âme dans votre nouvelle activité. Cela va peut être fonctionner mais à mon avis, vous avez plus de chances d’échouer. Pourquoi? Car vous êtes inexpérimenté! Vous ne connaissez ni la cuisine ni la gestion d’une entreprise. Vous croyez que cela s’apprend en cinq minutes? Non les compétences requises s’acquièrent avec le temps.

Un bon conseil: allez apprendre auprès des professionnels. Faites des stages, rémunérés ou non, devenez un bon employé et regardez, écoutez et apprenez.  Au contact des gens du métier, vous apprendrez énormément et ensuite vous pourrez voler de vos propres ailes.

2. L’habit ne fait pas le moine

Apprendre à gérer un budget est une base à maitriser pour un gestionnaire d’entreprise. Votre bénéfice est égal à vos revenus moins vos dépenses. Vous devez le savoir par cœur. Tenez compte de vos dépenses et spécialement celles qui peuvent être évitées. Ne vous laissez pas submerger par vos dépenses et les laisser vous noyer.

Vous êtes le capitaine de votre bateau, tenez le cap et ne laissez pas votre bateau s’échouer.

Tout est fait pour que vous dépensiez beaucoup d’argent. Tous les commerciaux que vous aller rencontrer ont tous la solution miracle à tous vos problèmes avec leurs produits. Réfléchissez longuement avant d’acheter.

Faites attention également à ne pas confondre être et paraitre. Pas la peine d’acheter un superbe coupé à crédit et un beau costume parce que vous êtes patron. Vous vous l’offrirez lorsque vous aurez réussi à faire vivre votre entreprise et surtout à la pérenniser.

J’ai connu un patron de restaurant qui avait acheté une superbe enseigne lumineuse pour sa façade. Rien n’était trop beau…la facture également était belle… 5 000€

Avec la création de mon blog j’ai moins de problème. Malgré tout, on me propose régulièrement des appli, des logiciels afin d’améliorer mon travail. En ai-je vraiment besoin? Non!

Peut-être, plus jeune, j’aurais été tenté par toutes ces offres. Maintenant je sais tout cela et  je vous le dit encore, ne vous laissez pas tenté par tout ce qui est joli ou attirant.

3. Déléguez certaines taches

Supposons que vous vouliez créer une entreprise d’électricité. Pensez-vous que vous n’aurez qu’ à réparer les pannes, faire des branchements de tableaux ou tirer des câbles? Non.

En plus de votre métier d’électricien, vous devrez apprendre beaucoup d’autres métiers. Faire la comptabilité de l’entreprise, sa promotion, prospecter de nouveaux clients, réclamer les paiements aux personnes qui ont du retard et travailler votre relationnel afin de conserver vos clients.

Mais ne vous inquiétez pas. Vous pouvez toujours engager des comptables, des secrétaires et d’autres professionnels pour vous aider dans votre entreprise. Mais attention, si vous le faites, vous apprendrez rapidement que vous avez besoin de développer des compétences de ressources humaines: entretien d’embauche et de sélection de profil.

N’oubliez pas non plus, que chaque corps de métier que vous engagez pour vous aider, va vous couter de l’argent.

Le meilleur conseil que je puisse vous donner est d’apprendre continuellement. Il ne suffit pas d’apprendre un métier en particulier, de démarrer votre entreprise et de ne pas faire votre comptabilité correctement. Vous ne devez pas oublier de payer les impôts parce que vous n’êtes ” pas doué avec les chiffres “. Le fisc s’en fiche et il serait dommage de voir les huissiers arriver devant chez vous…

4. Automatisez tout ce qui est possible

Bien qu’il soit important de comprendre tous les aspects de la gestion d’une entreprise, votre objectif devrait être d’automatiser le plus possible.

Trouvez des façons de réduire la paperasserie, de vous faire payer directement et créez des rappels réguliers afin de vous aider à rester sur la bonne voie.

Une grande partie de l’automatisation est la simplification. Essayez de trouver le moyen le plus simple de passer du point A au point B. Ne compliquez pas les choses. Trouvez des moyens de simplifier le plus possible votre projet.

5. Trouver des façons de rester productif

A vous de trouver un rituel qui vous permette de travailler efficacement.

Lorsque j’écris ce blog, je coupe mon téléphone et toutes les notifications de mon ordinateur. Je ne veux pas être dérangé et distrait durant l’écriture d’un article.

Je me fixe des objectifs journaliers. J’ai également mes rituels. Tous les matins, lors de mon petit déjeuner, je fais une leçon d’anglais sur mon téléphone grâce à Mosalingua. Je fais ensuite des jeux de mémoire sur Lumonsity. Lorsque je rentre du travail, deux leçons d’anglais sur Duolingo. Mardi et Jeudi soir, je fais du sport. Et le mardi, jeudi et vendredi, j’écris pour le site.

Je me suis fixé de publier un article tous les vendredis. Cela me permet de travailler avec une petite pression qui grandit plus l’échéance arrive. Bizarrement, je travaille mieux sous pression.

Tout cela me permet de trouver un cadre, une habitude de travail efficace.

Trouvez ce qui vous convient le mieux et vous serez plus productifs.

Conclusion

J’aurais aimé avoir reçu tous ces conseils quand j’ai commencé ma carrière d’entrepreneur. J’ai perdu du temps pour apprendre mais maintenant tout va bien.

Cherchez toujours des façons de vous améliorer et d’améliorer votre entreprise. Gardez l’esprit ouvert et envisagez de nouvelles possibilités.

Pensez comme un entrepreneur!

 

 

6 Responses

  1. Merci pour les conseils! Je suis d’accord avec toi: garder son emploi et tester ses idées en même temps est un très bon conseil. Ça permet de limiter les risques, de mieux réfléchir sur ce qu’on veut faire, et de dégager les vraies priorités du projet.

    Sophie

    1. C’est important de garder la sécurité financière afin de pouvoir bien tester son projet. Si ça fonctionne il sera temps de se poser la question de sauter le pas ou non.

  2. Génial, j’ai suivi le même parcours et je dois avouer que j’ai même commencer par apprendre à gérer l’argent de l’entreprise PUIS j’ai appliqué ces même règles à mes finances perso ensuite. Depuis, j’adore gérer au quotidien !

    Quant à projet pro, bien réfléchir en amont et ne pas hésiter à tester avant (auto-entrepreneur) de se lancer avec un sté qui aura plus de frais et de charges 😉

    Bon courage à tous !

  3. Emily

    Merci j’ai suivis le même parcours et oui Michel l’État investit et il nous prennent pour des outsiders et partout ailleurs cest comme ça, le mieux c’est d’être prudent et d avancer sans se presser .Emily

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.