Finance.culture

Les Français sont nuls en culture financière!

//
Posted By
/
Comments4
/
Categories

Pour les besoins d’une étude, l’assureur Allianz a interrogé un échantillon de mille personnes par pays dans dix pays européens : la France, l’Autriche, la Belgique, l’Allemagne, l’Italie, les Pays-Bas, le Portugal, l’Espagne, la Suisse et le Royaume Uni.

A chaque personne l’assureur a posé cinq questions. Les thèmes étaient le taux d’inflation, la relation risque/rendement, le calcul des intérêts, la diversification et le risque de liquidités.

Mille personnes représentaient leur pays pour ce questionnaire et les Français ont réussi l’exploit de se classer avant dernier!

Juste devant nous, le Portugal et l’Italie .

Les premiers sont les Autrichiens suivi par les Allemands et les Suisses

Dans le détail, les thèmes les plus maîtrisés par les Français, hommes et femmes confondus, sont l’inflation (57% de bonnes réponses) et les taux d’intérêts (73%). Le concept de risque et rendement (30%) et de diversification (44%) sont en revanche bien moins connus.

La tranche d’age des moins de 35 ans est celle qui à le moins bien répondu aux questions. Inquiétant pour l’avenir non?

Que doit-on en conclure?

Dans un monde en mutation permanente, la mondialisation met en concurrence tous les individus.

Seuls les mieux formés s’en sortiront. Ceux ayant un pouvoir financier important également.

Ces résultats ne sont pas rassurants car moins les gens sont instruits quant à la finance, plus ils sont vulnérables.

Faire face au chômage, à la précarité et à l’augmentation des dépenses obligatoires devient extrêmement problématique lorsque l’on ne connaît rien ou presque à la gestion d’un budget.

La pauvreté et le surendettement arrivent plus fréquemment aux personnes ayant une mauvais culture financière.

Ne pas comprendre comment évolue le montant d’une dette ou l’évolution d’un crédit conduit les intéressés à prendre de mauvaises décisions.

A la question : « Combien aurez-vous au bout d’un an sur votre compte si vous avez placé 100 euros et que le compte est rémunéré à 2 % ? », environ 42 % des personnes ne parviennent pas à donner la bonne réponse. Un sondé sur cinq n’a pas réussi à diviser 1 000 par 5 et un sur deux ne comprend pas l’impact de l’inflation sur son budget…..

https://www.allianz.fr/qui-est-allianz/espace-presse/2017/etude-allianz-culture-financiere/

Une autre enquête s’est attachée à étudier la façon dont les français gèrent leur budget.

Si on les écoutent, tout va pour le mieux, ils économisent et planifient leurs dépenses.

Lorsque l’enquête entre dans les détails tout change : seul 4 sur 10 savent évaluer leurs rentrées et leurs sorties d’argent et 20% déclarent profiter de l’instant « t » en effectuant des achats plutôt que d’épargner.

53% pensent qu’en cas de chômage ils ne pourront pas maintenir leur train de vie plus de 6 mois et 18% pensent tenir maximum 1 mois.

Pas étonnant que les français aient peur de l’avenir!

Quand on vit sur une corde raide, il vaut mieux prévoir un filet de sécurité!

Lisez mon article sur l’épargne de précaution pour vous aider à créer ce filet!

http://epargnersanssepriver.com/5627-2/

Et vous avez vous une bonne culture financière?

4 Responses

  1. Chloé

    C’est vrai qu’on peut facilement faire face au surendettement et à la pauvreté si on n’est pas un minimum instruit. Profiter de l’instant « T » et acheter ce qu’on veut sans penser à épargner n’est pas du tout une bonne idée ! C’est carrément la fable de la fourmi et de la cigale et malheureusement seuls quelques-uns comprennent réellement ce que cela veut dire.

    1. Bonjour et merci pour ton commentaire. Le problème pour beaucoup de personnes dans notre société c’est qu’ils se laissent facilement tentés par toutes les sirènes du marketing! Il est plus facile de vivre comme une cigale sans se soucier du lendemain mais « quand la bise fut venue »….on connait la suite! Une fable à lire et relire pour tous!

  2. Pingback : Quel est le meilleur investissement que vous puissiez faire?

Leave a Reply