Budget : épargner ou rembourser ses crédits ?

Image principale de l'article Budget : épargner ou rembourser ses crédits ?

Plusieurs emprunts peuvent rapidement peser sur le budget d’un ménage.

Mais pour un particulier, est-il plus intéressant de rembourser ses crédits ou bien de placer ses liquidités sur des comptes d’épargne ? Cette question se pose lorsque les emprunteurs profitent d’une rentrée d’argent exceptionnelle telle qu’un héritage ou un gain d’argent. Avec l’épargne réglementée actuelle, qui flirte difficilement avec la barre du 1%, les placements ne seront pas toujours intéressants. Pour un emprunteur, l’envie de rembourser un crédit en cours peut apparaitre comme la meilleure solution…

Le remboursement une bonne idée mais gare aux pénalités

Avant tout, il faut savoir que le remboursement d’un crédit immobilier est possible. Cela est prévu dans le contrat signé par les emprunteurs. Néanmoins cette clause est soumise à condition. En effet, pour la banque le remboursement anticipé d’un crédit va limiter la perception des intérêts donc sa marge sur le produit bancaire. C’est bien connu, plus les emprunts sont longs, plus les intérêts versés à la banque seront conséquents.

Mais en stoppant en cours de route le prêt immobilier, l’établissement bancaire fait l’impasse sur une partie de son bénéfice. Le contrat de prêt prévoit donc des indemnités en cas de remboursement anticipé (IRA). On les appelle également pénalités de remboursement anticipé (PRA). Cette clause prévoit donc que l’emprunteur va verser une certaine somme s’il décide de rembourser tout le capital. Toutefois, le montant des indemnités fait l’objet d’un encadrement par la loi. Le montant des IRA ne peut donc dépasser 6 mois d’intérêts sur le capital déjà remboursé. De plus, il prévu que cette somme ne peut pas être supérieure à 3 % du capital restant dû.

L’emprunt est-il récent ou ancien ?

A l’heure du choix entre épargner ou rembourser son crédit, il faut également prendre en compte un autre paramètre : on rembourse plus d’intérêt en début qu’en fin de crédit. Au fil des mensualités de remboursement, la part dédiée aux intérêts faibli tandis que celle consacrée au capital augmenter. Il est donc plus intéressant de rembourser un emprunt récent plutôt qu’un crédit donc l’échéance est proche. Traduction : l’économie réelle réalisée sera plus intéressante lorsque l’on est encore dans le premier tiers de la durée d’emprunt.

Au-delà, il faudra s’adonner à de minutieux calculs pour obtenir le gain, ou les pertes, sur l’opération de financement et son remboursement anticipé.

Enfin, un dernier paramètre doit être pris en compte, un prêt immobilier est généralement couvert par une assurance emprunteur. En cas de décès ou d’invalidité de ce dernier, l’assurance prend en charge les mensualités de remboursement. Dans le cas d’une acquisition d’un bien immobilier, le propriétaire jouit du bien. Avec son assurance emprunteur, il se pare de toutes éventualités et protège son investissement et sa famille. Faut-il alors mobiliser une somme conséquente si le remboursement ne pèse pas lourdement sur le budget d’un ménage ? La réponse est donc propre à chacun et à chaque situation d’endettement.

Pourquoi faut-il penser au rachat de crédits ?

Si la rentrée d’argent peut servir à financer un nouveau projet mais que son montant est insuffisant pour réaliser des travaux (garage, rénovation, véranda) ou l’achat d’une auto, il peut être intéressant de regrouper les crédits existant. Avec un rachat de crédit, les emprunts en cours sont regroupés au sein d’un unique financement dont le montant peut intégrer le nouveau besoin. Un intermédiaire bancaire tel que Solutis saura à même de vous apporter tous les renseignements nécessaires sur cette opération. Le site spécialisé propose également de réaliser gratuitement une simulation du montant de la nouvelle mensualité.

Vos commentaires sur cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.