cuisine minimaliste

Cuisiner dans une cuisine minimaliste

//
Posted By
/
Comment0
/
Categories, ,

La cuisine est une pièce essentielle pour moi. J’adore cuisiner et j’ai besoin de me sentir à l’aise dans cet endroit. Heureusement, dans mon appartement, la cuisine est assez grande pour pouvoir faire ce qui me plait. .

Dans notre ancien appartement il n’y avait pas de cuisine équipée et nous préparions les repas sur la table de la cuisine. Dans notre appartement actuel, la cuisine est équipée et il y a un plan de travail. Il y a également assez de tiroirs et de rangements pour mes ustensiles de cuisine.

Ma cuisine se compose de deux éléments haut, deux éléments bas et une grande armoire murale. Il y a également un petit élément bas et un meuble sous évier.

Il y a un plan de travail sur un mur de la pièce, l’autre mur est vide. Nous comptons aménager le coté vide prochainement.

Lorsque nous préparions notre déménagement, nous avons bien regardé ce que nous possédions et avons décidé de faire le tri. Nouvel appartement, nouveau départ.

Un de chaque

Lorsqu’il a fallu tout emballer avant de déménager, j’ai pris conscience du nombre d’ustensiles que je possédais. Je me suis donc imposé une règle: ne pas garder de doublons. Une grande casserole et une petite, une grande poêle et une petite etc….J’ai éliminé ainsi pas mal de doublons et j’ai été ensuite en mesure de ranger facilement ces objets dans ma nouvelle cuisine.

Ne gardez que ce que vous utilisez !

Je suis sur que si vous cherchez dans votre cuisine, vous allez trouver un produit que vous n’avez jamais utilisé mais que vous n’arrivez pas à donner ou à jeter. C’est le syndrome du :”ça peut servir un jour”. Beaucoup de ces objets sont soit des achats impulsifs soit des cadeaux que l’on vous a offert. Chez moi c’est pareil, j’ai ce genre d’objet. J’ai fait le tour de ce que je possède et j’ai fait le tri.

Je me suis débarrassé de ma machine à pain (ça fait du pain pas terrible du tout, je préfère le faire à la main grâce au livre d’Eric Kayser), d’une dizaine de verres, d’un pot de couverts, des assiettes “pour recevoir” et quantité d’autres objets que je n’utilisais que très peu voir jamais. Je ne me suis pas débarrassé de tout, j’ai gardé mon mixeur à pied, mon tamis à farine, mes verres à whisky et je garderai deux ou trois doublons de cœur jusqu’à ce qu’ils cassent. J’ai vendu ou donné tout le surplus.

Le minimum de vaisselle

Je vis avec ma femme et ma fille et nous recevons des amis assez souvent. Pour autant mon appartement n’est pas très grand et nous pouvons difficilement manger à plus de six à table. Ainsi cela ne nous sert à rien de posséder une collection d’assiettes, de verres et de bols. 8 assiettes, 8 verres, 8 couteaux, 8 fourchettes c’est plus que suffisant. Pas besoin de plus. Cela limite également la paresse et la vaisselle non faite. Si nous ne faisons pas la vaisselle, nous n’avons plus d’assiettes pour manger!

Rangez et nettoyez souvent

Vivre comme un minimaliste peut être un défi. Les choses peuvent vite devenir désordonnées et cela peut devenir un bazar inimaginable dans les placards. La seule façon de garder la cuisine et les placards en ordre est de nettoyer et de ranger fréquemment. Ne vous laissez pas envahir par des fonds de paquets de pâtes ou de riz ou tout autre chose. Prenez la nourriture qui vous encombre et faites vous une liste:”à cuisiner dans la semaine”. Si cela n’est pas fait, jetez cet aliment.

Par exemple, j’ai un sac de haricots azukis au fond de mon placard. Ils ne périment pas mais je ne vais pas les garder 10 ans parce qu’ils prennent de la place. Ma mission, ce mois-ci, est de les manger sinon je les jette! Comme je ne gaspille rien, il y a 99,99% de chances que je réussisse mon défi.

L’avantage d’avoir une cuisine minimaliste est que le ménage et le rangement prennent peu de temps!

Rangez ailleurs les objets rarement utilisés.

Il y a quelques objets dont j’ai besoin quotidiennement pour cuisiner et d’autres qui me servent plus rarement. Afin de conserver au maximum de la place dans ma cuisine, je range au garage tous les objets dont je me sert qu’occasionnellement. Si j’ai besoin d’un appareil, je vais le chercher. C’est au garage que je garde mon appareil à raclette, mon barbecue et mon gaufrier.

Faites double emploi de vos ustensiles

C’est la clé d’une cuisine minimaliste. Avez-vous vraiment besoin de trois saladiers de différentes tailles lorsqu’un seul fera l’affaire? Avez-vous besoin d’assiettes spéciales pour recevoir vos amis?

L’objet que j’utilise le plus est le tupperware. Il me sert à garder mes aliments secs, mes restes, faire mes courses au marché et emporter mon repas au travail. J’ai toujours quelques tupper de disponible afin d’en avoir un sous la main lorsque j’ai besoin.

Vivre dans une cuisine minimaliste – Vous devez le vouloir.

C’est la partie la plus difficile du minimalisme en général. Il faut arriver à se débarrasser de certains objets, comprendre que vous n’avez pas besoin d’acheter sans arrêt de nouvelles choses et qu’avec peu on peut se sentir bien et ne manquer de rien.

Être minimaliste demande un certain ajustement. Il y aura des moments où vous vous direz “Merde, j’aimerais avoir _____”. Avec le temps, ces moments deviendront de plus en plus rares et, avec le temps, vous serez complètement habitués à vivre dans une cuisine minimaliste.

Avez-vous déjà pensé à vivre avec moins dans votre cuisine ? Je veux savoir !

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.