Quatre dépenses qui n’en valent pas la peine

Image principale de l'article Quatre dépenses qui n’en valent pas la peine

Le titre de ce billet de blog devrait être "Quatre dépenses qui n'en valent pas la peine quand vous avez un budget serré", mais c'était trop long.

J'ai eu un budget très strict pendant presque deux ans. Cela a eu un impact positif sur mon mode de vie et ma consommation. Je me suis rendu compte à quel point la société nous incitait à acheter de nouvelles choses perpétuellement pour nous rendre soit disant heureux ou mieux dans notre peau. Que finalement être heureux c'est avoir le choix, choisir de consommer ou non en pleine conscience. Je fais beaucoup d'économies depuis que j'ai choisi mes dépenses et que je ne fais pas les choses pour ressembler aux autres.

Mon but est d'obtenir la liberté financière, c'est à dire de ne plus aller au travail par obligation financière mais par choix. Pour cela j'épargne et j'investis le maximum d'argent que je peux. Je surveille également mes dépenses et j'essaye qu'elles soient le plus bas possible. Pour y parvenir, je dois surveiller de très près mon budget.

Afin d'atteindre ma vie idéale, ma femme et moi avons abandonné beaucoup de choses que nous avions l'habitude de considérer comme des nécessités.

Maintenant que nous nous sommes passés de ces "nécessités", nous nous rendons compte que ce n'étaient que du superflu et que cela ne valait pas l'argent dépensé. Voici quelques exemples de ces dépenses inutiles.

La viande et le poisson

J'adore la viande et le poisson mais après avoir regardé des dizaines de reportages sur les méthodes d'élevage industriel, je n'avais plus très faim. Et j'ai découvert qu'il existait quand même des agriculteurs qui ne travaillaient pas à la chaîne. En contrepartie le prix de la viande qu'ils vendaient n'étaient pas le même qu'au supermarché. Nous avons donc fait le choix de manger moins de protéines animales mais de meilleures qualités. Nous mangeons 3 ou 4 fois de la viande ou du poisson par semaine et en plus petites quantités. Résultat: nous sommes en meilleur santé et la facture alimentaire s'est considérablement allégée. C'est bon pour la planète et c'est bon pour nous.

Coiffeur

Aller chez le coiffeur tous les mois est un gouffre financier. Pour la plupart des hommes, une tondeuse à cheveux fera l'affaire pour réaliser la coupe désirée. C'est 200€ par an d'économisé. Pour les femmes, la note est bien plus salée. Entre le shampoing, le brushing, la coupe, la couleur etc...le montant peut être assez élevé. Essayer de réduire votre passage chez le coiffeur en choisissant une coupe simple à entretenir, une couleur à faire vous même. Trouvez des solutions afin que cette dépense soit réduite et ne vous coûte pas un demi salaire par an.

Repas au travail

Si vous avez une salle de pause et pas de cantine, n'achetez pas votre repas au distributeur automatique. Un sandwich bas de gamme et une canette de soda vont vous coûter environ 3€ par jour soit environ 700€ par an pour vous empoisonner. Emmenez plutôt une gamelle de chez vous, un plat sain et équilibré que vous avez fait vous même. Vous y gagnerez financièrement et sanitairement.

Laver sa voiture

Aspirer l'intérieur de sa voiture est une chose aussi naturelle que de passer l'aspirateur dans son domicile. Par contre laver l'extérieur de son véhicule avec un professionnel ou au lave auto, ce n'est pas comme prendre une douche mais plutôt un bain! C'est une aberration écologique et économique. Si vous désirez nettoyer votre voiture faites le à l'ancienne avec un seau et une éponge et finissez par une peau de chamois pour lustrer. Le résultat sera impeccable et cela vous coûtera bien moins cher qu'au lave auto.

Quand les dépenses n'en valent pas la peine

Nous pouvons tous trouver des dépenses inutiles dans nos routines quotidiennes. A vous de faire la part des choses, de savoir ce qui relève du désir, du besoin ou de l'obligation.

Mon objectif d’être libre financièrement me pousse à chasser les dépenses superflues. Il y a pleins d'habitudes que je considérais comme des obligations qui n'était que des désirs. Si je n'avais jamais essayé de m'en passer, je n'aurais jamais réalisé que je n'en avais pas besoin.

Quelles dépenses n'en valent pas la peine pour vous ?

2 commentaires

  1. Pour moi, la dépense qui n’en vaut pas la peine est la voiture elle-même. Et j’ai adopté un principe : je ne remplace plus les appareils qui tombent en panne (ou qu’on me vole d’ailleurs). Je n’ai donc plus de lave-linge. Oui je sais c’est radical… Mais c’est ma façon de montrer que je ne suis pas d’accord avec l’obsolescence programmée. Exception : j’ai quand même remplacé le vélo qu’on m’a volé.

    1. La voiture est obligatoire pour les gens qui habitent loin des villes. Pour les urbains, je suis comme toi, je ne vois pas l’intérêt d’une voiture. Vivre sans lave linge? Dur dur… Si tu es seule c’est faisable mais dans une famille je n’ose pas l’imaginer. Bravo à toi en tout cas!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.