Qui vous conseille en matière financière?

//
Posted By
/
Comment0
/
Categories,

Si vous souhaitez acheter du high tech, de l’électroménager, une voiture etc… vous avez certainement un ami ou de la famille qui connaît bien le sujet et qui pourra vous conseiller. Au pire vous trouverez sur internet des sites spécialisés ou des forums regorgeant d’avis. Mais pour votre argent à qui demander un avis?  Votre banquier?  Un conseiller financier?  Comment être sur que cette personne va correctement vous conseiller et va vous faire faire de bons placements et ne pas essayer de vous vendre ses produits?  Voici quelques questions importantes que vous pouvez poser à votre (futur) conseiller.

Avant toute chose, demandez directement et les yeux dans les yeux à l’intermédiaire financier, le “professionnel” que vous avez en face de vous si il s’est informé de votre situation, à savoir de vos revenus, de vos charges, de votre situation fiscale. Pour lui, quel type d’investisseur êtes-vous et quel niveau de risques pense-t-il que vous êtes prêt(e) à prendre?

1.Quelle est votre expérience?

Depuis combien de temps êtes-vous conseiller?

Depuis combien de temps travaillez-vous pour cette entreprise?

Avez-vous de l’expérience avec divers produits ou vous spécialisez-vous dans certains produits seulement?

2.Comment êtes-vous payé?

Généralement, trois réponses sont possibles. Ce sera soit une rémunération fixe, soit une part fixe et une part variable, soit à la commission.

Touchez vous une commission à chaque fois que vous achetez ou vendez un produit en mon nom?

Êtes-vous indépendant par rapport aux produits que vous vendez ou avez vous des produits sur lesquels vous touchez une plus grosses commission?

3.Quelle est votre méthode de placement?

Le titre de conseiller financier ne dit pas aux clients qui est vraiment le conseiller, combien d’années d’expérience il possède ou comment il aime faire affaire. Avant d’investir votre argent, il est important que la philosophie et le style de placement de votre conseiller correspondent à votre tolérance au risque et à vos objectifs personnels.

Si vous êtes réfractaire au risque, vous ne voulez pas investir avec un conseiller fervent de la négociation de placements à risque élevé. Si vous voulez investir dans les fonds communs de placement ou les fonds négociés en bourse et un conseiller achète uniquement des actions et des obligations individuelles, il peut ne pas s’agir du meilleur conseiller pour votre portefeuille. Vous pouvez généralement trouver la méthode de placement d’un conseiller sur son site web, mais il est aussi judicieux d’en obtenir une confirmation lorsque vous le rencontrez en personne.

Si vous souhaitez savoir comment placer votre argent suivant votre profil personnel c’est ici : http://epargnersanssepriver.com/comment-lage-doit-il-affecter-votre-strategie-dinvestissement/

4.Quels produits et services offrez-vous?

Pouvez-vous offrir différents types de produits, comme des actions, des obligations, des parts de fonds communs de placement et des parts de fonds négociés en bourse, ou vous spécialisez-vous dans certaines catégories de produits?

Offrez-vous seulement les produits que vend ou recommande votre entreprise ou en offrez-vous d’autres?

Pouvez-vous m’aider à établir un plan financier? Quels sont les éléments d’un tel plan?

Préparerez-vous un énoncé de la politique de placement pour moi?

5.Qui sont vos clients?

Privilégiez-vous un certain type de client?

Avez-vous d’autres clients ayant le même profil que moi?

Depuis combien de temps travaillez-vous avec la plupart de vos clients?

Quels résultats avez-vous obtenus pour des clients ayant un profil semblable au mien?

Vous avez certainement des clients avec lesquels vous travaillez depuis au moins cinq ans. Puis-je communiquer avec quelques-uns d’entre eux?

6.Comment pensez-vous collaborer avec moi?

À quelle fréquence allez-vous communiquer avec moi ou me rencontrer?

À quelle fréquence examinerons-nous mes placements?

Comment est-ce que je peux vous joindre si j’ai besoin de vos conseils?

Qui communiquera avec moi, vous ou un autre employé de votre entreprise?

J’espère que ces questions vous aideront bien commencer une conversation avec votre futur conseiller. Normalement, d’autres questions surgiront dans vos conversations. N’hésitez pas à poser toutes les questions qui vous passent par la tête, votre argent est en jeu!

Leave a Reply