réaliser ses rêves

Réaliser ses rêves

//
Posted By
/
Comments6
/
Categories,

En tant que blogueur financier, je suis entouré de gens qui soit :

  • Ont beaucoup d’argent et peuvent faire beaucoup de choses avec.
  • Parlent de faire beaucoup de choses intéressantes avec l’argent qu’ils vont éventuellement avoir,
  • Parlent de ce qu’ils font actuellement afin de réaliser leurs espoirs et leurs rêves.

Cela est merveilleux pour eux et j’en suis très content.

Malheureusement pour moi, mon quotidien est un rappel constant quant au fait que je ne me débrouille pas assez bien dans la vie et avec mes finances.

Poursuivre les rêves des autres

Il n’y a rien de mal à rêver, à avoir des objectifs à long terme ou à avoir une liste de projets à réaliser. Cependant, j’ai remarqué que plus je m’entoure de gens qui réussissent et de blogueurs financiers, plus leurs objectifs et leurs rêves se retrouvent dans mes rêves.

Dernièrement un ami est parti à Hong Kong en vacances. La dernière fois que je l’ai vu, il était parti en Thailande sur un coup de tête à la dernière minute. J’ai senti un sentiment de jalousie monter en moi. Pourquoi ce sentiment?

Ai-je envie d’aller à Hong-Kong? Non! Ai-je envie de travailler comme un dingue pour pouvoir partir où je veux lorsque j’ai des vacances? Non!

Mais n’empêche qu’il est parti et pas moi!

Un blogueur que je connais gagne 15 000€ par mois de revenus locatifs, 10 000€ par mois de dividendes et je parle pas de ce qu’il gagne grâce à ses formations, ses conférences etc…. Il est locataire d’une maison dont le loyer est de plus de 1200€. C’est un choix de vie.

Ça me fait rêver. Mais est-ce que je veux sacrifier mon temps libre et ma vie de famille afin de créer un business hyper rentable? Est-ce que je veux être locataire d’une grande maison? Non!

Alors pourquoi est-ce que je deviens jaloux et déforme les choses pour me faire croire que ma vie n’est pas aussi bien qu’elle devrait l’être et que je ne suis pas pleinement satisfait?

Prendre du recul

Nous sommes dans un mode où l’apparence, le spectacle est roi. Il suffit de voir Kim Kardashian ou Nabila pour comprendre que tu peux être connu et gagner beaucoup d’argent sans avoir fait quoique que ce soit dans la vie à part te montrer à la télévision. Les selfies sont à la mode et inondent les réseaux sociaux. Nous sommes à l’ère du narcissisme. Twitter ou Facebook -n’oubliez pas de me suivre sur ces réseaux 😉 -nous montrent toute la journée la réussite des autres et leur bonheur.

A Rome, il y a 3 ans, j’avais vu un mec faire un selfie place st Pierre, avec sa perche. Il faisait un grand sourire, le ciel était bleu, la photo devait être magnifique et faire très envie à tous ses amis. Une fois la photo prise, j’ai vu le mec arrêter de sourire et j’ai vu l’envers du décor. Le mec était seul et avait l’air de s’ennuyer profondément! Entre la vérité et la photo sur les réseaux sociaux, il y avait un monde! 

Après avoir vu cela je me suis dit que la plupart des photos sur les réseaux sociaux étaient “bidons” ou du moins surjouées et que certaines de ces personnes se sont endettées et/ou ont fait un crédit pour partir en vacances. Et pourtant je ne peux m’empêcher d’envier ces gens!

Après avoir pris le temps de réfléchir concernant ma façon de vivre et concernant mes nouveaux désirs et mes objectifs, je me suis souvenu d’une des raison qui faisaient que j’étais en paix avec moi-même : le contentement.

La principale raison pour laquelle ma femme et moi avons pu devenir propriétaires de notre appartement et acheter notre 1er investissement locatif au cours des trois dernières années est que nous avons appris à être satisfaits de ce que nous avons dans la vie. Nous avons fait les bons choix en ne faisant pas comme beaucoup de Français et en évitant de vivre comme ils vivent.

Parce que dans la réalité beaucoup de Français sont fauchés ! Ils peuvent vivre une vie bling-bling et parader avec tout l’attirail du m’as-tu vu, en réalité ils n’ont pas un centime de coté et sont dans la merde si ils leur arrive une tuile! Ils travailleront jusqu’à la retraite voir feront encore quelques années de rab!

Une étape à la fois

Alors que se contenter de ce que l’on possède est le remède pour surmonter les envies matérielles perpétuelles, l’établissement d’objectifs – à court et à long terme – est essentiel pour s’assurer que l’on vit de la manière que l’on souhaite.

Au cours des derniers mois, j’ai souhaité prendre des vacances, acheter un appartement (notre 1er bien locatif ) et acheter de nouveaux meubles pour notre cuisine. Pendant que j’apprends à apprécier pleinement ma vie, j’ai constaté que le fait de revoir les objectifs que je m’étais fixé l’année dernière m’a aidé à réaliser ce qui était vraiment important pour moi.

Sans objectifs à court terme, il n’y a aucune possibilité d’atteindre des objectifs à long terme.

Il n’y a pas de vacances 2 fois par an si nous n’avons pas d’épargne de précaution ou bien des dettes.

Il n’y a pas de retraite anticipée sans apprendre à vivre avec moins que ce que nous gagnons tout en épargnant et en investissant mensuellement.

Il n’y a pas de vie épanouie si je ne sais pas apprécier ce que je possède.

Et vous, êtes vous satisfaits de votre vie? Avez-vous des objectifs? Avez-vous fait des écarts parce que vous avez jalousé ou envié d’autres personnes?

6 Responses

  1. Bonjour,
    Belle franchise dans cet article en parlant notamment des émotions et de la jalousie par rapport à certains évènements liés à l’argent. De plus, ce sujet n’est pas facile à aborder et vous l’avez fait en toute humilité. Je suis admiratif face à votre honnêteté. Peut-être me direz-vous que c’est normal d’être normal, mais de nos jours c’est plutôt rare … Je lis tous vos articles et je continue d’apprendre sur l’indépendance financière et la gestion de mes finances. Merci pour vos partages.
    Bonne continuation et bonne route !

    1. Bonjour Didier, lecteur de la 1ère heure! Je pense que l’on est tous jaloux des autres, d’une manière ou d’une autre. On travaille tous à ne plus avoir ces sentiments mais dès fois c’est plus fort que nous. Quant à mon honnêteté…je ne fais qu’écrire ce que je pense et ce que je vis sans travestir la vérité. Merci pour vos encouragements et j’espère que votre route sur le chemin de l’indépendance sera bonne! A bientôt

      1. Bonjour !
        Ce sentiment de jalousie est utilisé par les marketeurs (ces blogueurs que tu connais comme beaucoup d’entre nous). La dernière mode est d’acheter une voiture de sport.
        Mais je partage ton point de vue sur l’argent. Ce qui rend heureux ce n’est pas l’argent. On crée le bonheur ou son contraire en soi.

        Tu as fait une petite erreur de frappe dans l’histoire du selfie du gars à Rome. Cherche “une photo”. Je pense que tu as voulu écrire “une fois”.

  2. checkman

    Bonjour, toujours un très bon articles !
    Personnellement ma petite expérience de la vie m’a appris une chose : le bonheur (en argent, le reste est une autre histoire) n’est pas de posséder des tas de choses. Ni même d’avoir des tas d’investissements. Ni de pouvoir se dire qu’on pourra prendre notre retraite X années avant les autres.

    Non, moi ce qui me rend plus heureux que tout (toujours uniquement concernant l’argent), c’est de savoir que j’ai un peu d’argent de côté disponible immédiatement. J’ai passé une période où j’avais environs 3000€ de côté et rien d’autre (pas de maison, une vieille voiture pourrie, aucun investissement etc). Mais le fait de savoir que j’avais cette somme était un tel soulagement !

    Aujourd’hui après plusieurs mois où les imprévus se sont enchaînés à vitesse grand V (voiture juste réparée que je casse tout seul dans un mur, gros entretient imprévu sur la “nouvelle voiture d’occasion”, un problème familial qui m’a couté plus de 2000€, moi qui tombe malade puis une pénurie de travail) je me retrouve à découvert de plus de 1000€ et j’en suis à espérer que la banque ne va pas me couper mon découvert autorisé (j’ai pris les devant en allant voir mon conseiller bancaire).

    Bref, je sais que (sauf imprévu…) dans les mois qui viennent je vais gagner suffisamment pour remonter le découvert et peut être même mettre des sous de côté à nouveau.
    Et bien là je peux dire une chose : cette fois c’est pas 3000€ que je vais mettre de côté.

    Avant de penser au moindre investissement je vais m’assurer d’avoir au grand minimum 10000€ de côté. Pas moins.

    Parce que pour moi avoir une bonne somme d’argent disponible tout de suite en cas de coup dur c’est vraiment le truc qui me fait me sentir riche.

    D’ailleurs vous préférez être à la place de qui dans la vie de tous les jours si un gros imprévu vous coûte 3000€ :
    _ Le gars qui possède une grosse maison qui vaut environs 500000€ (ou un T2 du même prix à Paris ^^ ou comment passer de presque un château à un appart pourri pour le même prix 😉 ) mais avec rien du tout de côté ;
    _ Où celui qui est locataire et ne possède presque rien, mais qui a 20000€ de côté disponibles de suite.

    Je suis persuadé que celui qui se sentira le plus tranquille d’esprit sera le second, alors qu’il est pourtant bien moins riche que le premier.

    1. Bonjour David,
      Vous avez raison l’épargne de précaution est quelque chose d’essentiel. On conseille en règle générale d’avoir 3 à 6 mois de dépenses courantes. Après à chacun de voir combien il lui faut pour se sentir psychologiquement serein. Pour ma part 3 mois de salaire d’avance me convient mais je comprends très bien qu’il vous faille plus!
      A bientôt!

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.