Les 5 meilleures placements pour faire face à l’inflation

Image principale de l'article Les 5 meilleures placements pour faire face à l’inflation

L'inflation, on entend ce mot partout mais qu'est ce que c'est? En économie, l'inflation c'est la hausse des prix à la consommation. Cela donne un aperçu des prix de l'alimentation,  de l'énergie, du tabac ou des services. Comprendre l'inflation est un élément important pour tout investisseur.

L'INSEE (institut national de la statistique et des études économique) montre que 5 € en septembre 2000 ont un pouvoir d'achat égal à 7 € en septembre 2021. Pour continuer à vivre de la même manière et vous offrir les produits de première nécessité, votre revenu doit suivre ou dépasser le taux d'inflation. Si votre revenu n'a pas augmenté au même rythme que l'inflation, votre pouvoir d'achat diminue et vous ne pourrez pas acheter les mêmes choses qu'avant.

L'inflation représente un risque réel pour les investisseurs car cela peut diminuer la valeur de vos investissements.

Pour les investisseurs, l'inflation représente un véritable problème. Si votre investissement ne croît pas plus vite que l'inflation, vous risquez techniquement de perdre de l'argent au lieu d'accroître votre patrimoine. C'est pourquoi de nombreux investisseurs recherchent des produits d'investissements stables et sûrs pour investir leur patrimoine. Idéalement, dans des supports d'investissement qui garantissent un rendement supérieur à l'inflation.

Les 5 meilleurs placements contre l'inflation à connaître

En fonction de votre tolérance au risque, vous ne voudrez probablement pas placer tout votre patrimoine dans des placements contre l'inflation. Bien qu'ils puissent être sûrs, ils ont aussi tendance à produire des rendements minimes. Il est peu probable que vous vous enrichissiez avec ces actifs, mais il est également peu probable que vous perdiez de l'argent.

De nombreux investisseurs se tournent vers ces placements sûrs lorsqu'ils remarquent qu'un environnement inflationniste prend de l'ampleur. Voici ce que vous devez savoir sur les placements contre l'inflation les plus courants.

1. L'or

Certains disent que l'or est surestimé, car non seulement il ne rapporte pas d'intérêts ni de dividendes, mais il se comporte mal lorsque l'économie se porte bien. Les banques centrales, qui possèdent la majeure partie de l'or mondial, peuvent également faire baisser son prix en vendant une partie de leur stock. La popularité de l'or pourrait être partiellement liée à l'"étalon-or", qui est la façon dont les pays évaluaient leur monnaie. Les États-Unis n'utilisent plus l'étalon-or depuis 1933.

Néanmoins, la stabilité de l'or en cas de crise peut être bénéfique pour les investisseurs qui ont besoin de diversifier leurs actifs ou pour ceux qui ont une forte aversion au risque.

Si vous souhaitez acheter de l'or physique, vous pouvez vous procurer des lingots ou des pièces d'or. Une autre option consiste à acheter des actions ou des ETF sur l'or.

L'or est-il fait pour vous ? Vous devez déterminer le niveau de risque que vous êtes prêt à tolérer pour vos investissements, car l'or offre un faible risque mais aussi une faible rémunération.

Avantages

  • Bien matériel : L'or est un bien matériel dont l'offre est limitée, il a donc tendance à conserver sa valeur.
  • Faible corrélation : Pour créer un portefeuille diversifié, il faut investir dans des classes d'actifs qui n'évoluent pas ensemble. L'or a une corrélation relativement faible avec de nombreuses autres classes d'actifs, ce qui vous permet de couvrir potentiellement votre risque.
  • Bonne performance en période de récession : Comme de nombreux investisseurs considèrent l'or comme une couverture contre l'incertitude, il est souvent très demandé en période de récession.

Inconvénients

  • Pas de dividendes : L'or ne verse pas de dividendes ; la seule façon de gagner de l'argent avec l'or est de le vendre.
  • Il s'agit d'une valeur spéculative : L'or ne crée aucune valeur par lui-même. Il ne s'agit pas d'une entreprise qui fabrique des produits ou emploie des travailleurs, faisant ainsi croître l'économie. Son prix est simplement déterminé par l'offre et la demande.
  • Ce n'est pas une bonne chose lorsque l'inflation est faible : Étant donné que l'or n'a pas un énorme potentiel de hausse, en période de faible inflation, les investisseurs préfèrent généralement prendre des risques plus importants et vendront donc de l'or, ce qui fera baisser son prix.

2. L'immobilier en SCPI

L'achat d'un bien immobilier peut être compliqué : cela prend beaucoup de temps, il y a de nombreux frais à ajouter au prix de vente (notaire, travaux...) et, à la fin du processus, vous avez un bien à gérer. L'achat de parts de SCPI, en revanche, est simple.

Les SCPI offrent une solution aux investisseurs qui ont besoin de diversifier leur portefeuille et souhaitent le faire en investissant dans l'immobilier. Elles sont cotées sur les principales places boursières et vous pouvez en acheter des parts comme vous le feriez pour n'importe quelle autre action.

Si vous envisagez d'investir dans une SCPI pour vous protéger contre l'inflation, vous devez commencer par rechercher les SCPI qui vous intéressent. Il existe des SCPI dans de nombreux secteurs, comme les SCPI de commerce, de bureaux, résidentiel, les défiscalisées...

Choisissez un secteur dans lequel vous vous sentez le plus à l'aise, puis évaluez les SCPI spécifiques de ce secteur. Regardez leurs bilans et évaluez leur niveau d'endettement. Comme les SCPI doivent donner 90 % de leurs revenus aux actionnaires, elles ont souvent recours à l'endettement pour financer leur croissance. Une SCPI qui a beaucoup de dettes est un signal d'alarme.

Avantages

  • Pas d'impôt sur les sociétés : Quelle que soit leur rentabilité, les SCPI ne paient aucun impôt sur les sociétés.
  • Dividendes élevés : Les SCPI doivent distribuer au moins 90 % de leur revenu imposable aux actionnaires, et la plupart d'entre elles en versent 100 %.
  • Catégorie diversifiée : Les SCPI vous offrent un moyen d'investir dans l'immobilier et de diversifier vos actifs si vous êtes principalement investi en actions.

Inconvénients

  • Sensible aux taux d'intérêt : Les SCPI peuvent réagir fortement aux hausses de taux d'intérêt.
  • Importantes conséquences fiscales : Le gouvernement traite les SCPI comme un revenu ordinaire, vous ne bénéficierez donc pas du taux d'imposition réduit qu'il utilise pour taxer les autres dividendes.
  • Basé sur la valeur des propriétés : La valeur de vos actions dans une SCPI diminuera si la valeur des propriétés diminue.

3. Obligations

Une obligation est un titre de créance, c'est-à-dire un contrat par lequel un investisseur s'engage à prêter de l'argent pendant une période déterminée. Vous obtenez un rendement lorsque l'entité à laquelle vous avez prêté de l'argent vous rembourse, avec des intérêts. Un fonds indiciel obligataire investit dans un portefeuille d'obligations qui espèrent avoir une performance similaire à celle d'un indice identifié. Les obligations sont généralement considérées comme des investissements sûrs, mais le marché obligataire peut être compliqué.

Si vous commencez tout juste à investir, ou si vous n'avez pas le temps de faire des recherches sur le marché obligataire, un indice obligataire global peut être utile car il intègre la diversification dans ses contrats.

Bien entendu, avec un indice obligataire global, vous courez le risque que la valeur de votre investissement diminue lorsque les taux d'intérêt augmentent. Il s'agit d'un risque courant si vous investissez dans des obligations - lorsque le taux d'intérêt augmente, les anciennes obligations émises ne peuvent pas concurrencer les nouvelles obligations qui offrent un meilleur rendement à leurs investisseurs.

Avantages

  • Diversification : Vous pouvez investir dans plusieurs types d'obligations avec des durées variables, le tout dans le même fonds.
  • Bon pour l'investissement passif : Les fonds indiciels obligataires nécessitent moins de gestion active pour être gérés, ce qui simplifie le processus d'investissement dans les obligations.
  • Cohérence : Les indices obligataires offrent un rendement conforme à celui du marché. Vous ne gagnerez pas beaucoup, mais vous ne perdrez probablement pas beaucoup non plus.

Inconvénients

  • Sensible aux fluctuations des taux d'intérêt : Les fonds indiciels obligataires investis en titres d'État (un placement courant) sont particulièrement sensibles aux variations du taux d'intérêt.
  • Faible rendement : Les fonds indiciels obligataires sont généralement des investissements stables, mais ils généreront probablement des rendements plus faibles au fil du temps qu'un investissement plus risqué.

4. Le portefeuille 60/40

Les conseillers financiers avaient l'habitude de recommander une combinaison d'actions et d'obligations 60/40 pour créer un portefeuille d'investissement diversifié qui se protège de l'inflation. Cependant, ces dernières années, ce conseil a été remis en question et de nombreux experts financiers de premier plan ne recommandent plus cette approche.

Pour ma part je vous recommande de conserver cette répartition dans un premier temps et de l'ajuster suivant votre âge et votre niveau de connaissances financière.

Avantages

  • Règle de base simple : Apprendre à diversifier son portefeuille peut être difficile, la méthode 60/40 simplifie le processus.
  • Faible risque : La partie obligataire du portefeuille diversifié sert à atténuer le risque et à se protéger contre l'inflation.
  • Faible coût : Vous n'aurez probablement pas à payer un conseiller pour vous aider à constituer un portefeuille 60/40, ce qui peut éliminer une partie des coûts associés aux placements.

Inconvénients

  • Pas assez de diversification : Les conseillers patrimoniaux suggèrent maintenant une diversification encore plus grande avec des classes d'actifs supplémentaires, au-delà des actions et des obligations.
  • Un rendement pas assez élevé : Les nouvelles politiques monétaires et l'essor de la technologie numérique ne sont que quelques-unes des raisons pour lesquelles la combinaison 60/40 n'offre pas, à l'heure actuelle, le même rendement qu'à l'apogée de sa popularité dans les années 1980 et 1990.

5. Obligations assimilables du Trésor indexée sur l'inflation (OATI)

Les OATI sont des obligations composées de deux parties. Une partie de la rémunération est versée de manière fixe à un taux déterminé et une partie variable indexée sur l'inflation. Cela constitue l'un des moyens les plus fiable de se prémunir contre une inflation élevée. En outre ces OATI produisent des intérêts tous les ans, ce qui peut vous procurer un petit rendement.

Vous pouvez acheter des OATI auprès de votre banque ou de toute plateforme boursière. Les Oati ont une durée de 10 ou 30 ans. N'oubliez pas que le risque de déflation est toujours présent en ce qui concerne les OATI. Vous avez toujours la garantie d'un minimum de votre capital initial à l'échéance, mais l'inflation peut avoir un impact sur vos revenus d'intérêts.

Avantages

  • Faible risque : Les obligations du Trésor sont garanties par l'état.
  • Indexés sur l'inflation : Les OATI augmentent automatiquement leur capital pour compenser l'inflation. Vous ne recevrez jamais moins que votre capital à l'échéance.
  • Les paiements d'intérêts suivent le rythme de l'inflation : Le taux d'intérêt est déterminé en fonction du principal ajusté à l'inflation.

Inconvénients

  • Faible taux d'intérêt : Le taux d'intérêt est généralement très bas. D'autres placements sûrs qui ne tiennent pas compte de l'inflation pourraient être plus élevés.
  • Plus souhaitable en période d'inflation élevée : Étant donné que le taux de rendement des OATI est si faible, la seule façon d'obtenir beaucoup de valeur de cet investissement est de le détenir pendant une période où l'inflation augmente et où vous avez besoin de protection. Si l'inflation n'augmente pas, il pourrait y avoir un manque à gagner important.

En conclusion

L'inflation représente un risque réel pour les investisseurs car elle peut éroder la valeur de votre investissement. Assurez-vous que vos investissements suivent le rythme de l'inflation, au minimum.

Les placements indiqués dans cet article peuvent protéger certains de vos actifs contre l'inflation. Bien que vous n'ayez pas toujours à placer votre argent dans des placements pour faire face à l'inflation, cela peut être utile si vous remarquez que le marché se dirige vers une période inflationniste.

Vos commentaires sur cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *