risque financier

Quelle est votre tolérance face au risque financier?

//
Posted By
/
Comment1
/
Categories,

Ce blog parle de finance et plus particulièrement de gestion de finances personnelles. Ce qui me plait particulièrement c’est justement ce mot de personnel. Vous pouvez lire des dizaines de blogs, aucun n’est similaire. Il y a bien sur quelques théories communes mais à part cela tout est unique et montre bien la vision particulière de chaque blogueur concernant la finance. Chacun a sa propre stratégie, adaptée à sa personnalité.

Si vous êtes comme moi, vous aimez ces blogs car ils parlent d’histoire de vie et c’est cela qui vous donne envie de suivre tel ou tel blogueur. Une fois que l’on a lu et compris un article parlant de l’épargne de précaution, nous n’avons pas envie d’en lire dix sur le même sujet.

L’un des sujets que j’aime bien voir traité et que j’aime lire, c’est la tolérance au risque financier. C’est tellement intéressant de voir les choix de chacun, de confronter les points de vues et les stratégies suivant le caractère et la situation personnelle du blogueur. On peut voir que cette tolérance peut fortement varier d’un individu à un autre. Moi-même, je ne suis pas quelqu’un qui prend de gros risques. Je prends des risques mesurés.

Ma stratégie vis à vis du risque.

J’épargne 30% de mes revenus chaque mois et je les place sur mon épargne de précaution. Épargne qui a du mal à gonfler car je puise régulièrement dedans afin de financer mon investissement locatif. Une fois que j’aurais rempli mon épargne de précaution de 6 mois de salaire, je continuerai d’investir dans mon assurance vie et mon PEA. Je met 6 mois d’épargne de coté car je vais devoir changer ma voiture avant le prochain contrôle technique. J’applique la stratégie du portefeuille permanent concernant la bourse. Ce n’est pas la méthode qui rapporte le plus mais elle m’assure de ne pas subir que grosses baisses qui sont difficiles à accepter psychologiquement. Une fois que j’aurais assez d’argent sur ces comptes, soit j’en prends une partie afin de solder mon crédit immobilier soit je continue de le faire fructifier et de toucher des dividendes. Je calculerai cela le moment venu.

Je n’aime pas prendre trop de risques.

Cela me dérange plus de perdre 1 000€ que d’en gagner 1 0000. Gagner une petite somme d’argent ne changera pas ma vie alors que la perdre me fera me sentir moins en sécurité. Au contraire trop de sécurité m’ennuie. J’aime cette petite dose d’adrénaline lorsque l’on fait des placements. Ai-je fais le bon choix? Ma stratégie est-elle bonne? J’aime, comme aux échecs, établir des plans à plusieurs coups d’avance. C’est une stimulation cérébrale que j’adore.

Je suis un investisseur lambda parmi une foule d’investisseurs différents. Il y a des gens qui vont détester toute forme de risque pour leur épargne et ne faire que des placements sûrs. A l’autre extrémité, il y a des gens qui sont beaucoup plus audacieux que moi, et qui, par conséquent, finiront probablement beaucoup plus riches que moi. Ce sont des personnes qui n’ont pas peur d’échouer et qui sont prêtes à prendre des risques avec leur argent afin d’obtenir des rendements plus élevés. Beaucoup de ces gens sont des entrepreneurs, ce qui, à mon avis, est l’un des plus grands risques qu’une personne peut prendre.

Déterminez votre tolérance au risque financier

Ni l’une ni l’autre extrémité de ces profils n’est forcément le meilleur choix afin d’être un bon investisseur. Il y a de nombreux d’endroits où vous placer entre les deux. Savoir quelle est votre tolérance vis à vis du risque est important et cela peut influencer vos choix d’investissement de manière considérable. De la taille de votre épargne de précaution jusqu’aux actions que vous achetez, il est essentiel de bien vous connaitre car cela impactera les choix que vous ferez.

Je n’entrerai pas dans le détail pour savoir quel est votre profil et votre niveau de tolérance face au risque. Une recherche rapide sur google vous donnera un tas d’articles et des questionnaires afin de déterminer votre tolérance au risque. Une fois que vous le savez vous pouvez placer votre argent comme je le conseille dans cet article.

Écoutez vous, ne suivez pas le troupeau!

Imaginez que je décide d’investir en suivant tous les « conseils » donnés sur le net. « Investissez dans le bitcoin », « Investissez dans l’immobilier de courte durée », « Faites du trading sur le marché des devises »… Je ne doute pas que quelques personnes se soient enrichies grâce à ces méthodes mais cela ne correspond pas à mon caractère. Ma manière de faire est différente. Je suis plutôt les conseils de Warren Buffet: « Achetez quand tout le monde vend et vendez quand tout le monde achète ». Je vais à l’inverse du troupeau. Mon instinct me dit que dès que tout le monde conseille un « bon plan » et bien il n’est plus bon. Le timing est passé. Il y a quelques personnes qui ont fait fortune avec le bitcoin, d’autres qui ont perdu de grosses sommes. J’écoute mon instinct qui s’est forgé grâce à mon expérience.

Je pourrais surement gagner de l’argent grâce à des placements bien plus rentable que ceux que je fais actuellement mais cela ne me correspond pas. Voir une grosse somme investie s’envoler, c’est impossible à imaginer et à tolérer pour moi. Aucun intérêt donc à aller investir sur des marchés où mes nerfs ne tiendront pas. Faire du day-traiding n’est pas une bonne stratégie pour moi, c’est l’échec assuré.

Tenez compte de votre tolérance personnelle au risque

Les finances personnelles sont personnelles. Ne l’oubliez pas. Ne suivez pas tous les conseils donnés à droite et à gauche aveuglément. Prenez le temps de réfléchir aux conseils donnés et voir si cela correspond à votre tolérance au risque et à vos valeurs. Je ne peux pas, personnellement investir dans des actions comme Total et consorts. Cela est contre mes valeurs morales. Voyez ce qui vous convient et suivez votre propre stratégie.

Écoutez vous. Ne prenez pas de risque si vous n’êtes pas à l’aise avec ça. Au contraire prenez en si vous savez que vous êtes prêt à perdre afin de gagner gros.

Prenez vous de risques ? Comment votre niveau de tolérance au risque influe-t-il sur vos choix financiers ?

 

1 Response

  1. Bonjour, moi ma tolérance est très faible. Du coup j’ai décuplé les efforts pour me construire une méthode béton. J’ai réussi à construire une méthode qui permet d’investir dans les actions qui ont de très fortes chances de monter. Comme quoi, qui cherche trouve.
    Et l’aversion au risque permet parfois de s’améliorer.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.