Travailleur indépendant: 4 erreurs courantes commises

Image principale de l'article Travailleur indépendant: 4 erreurs courantes commises

Je suis travailleur indépendant depuis près d'un an maintenant (blogueur depuis 2 ans 1/2) et j'ai beaucoup appris au cours de cette période de temps.

Non, je ne suis certainement pas un expert, plutôt un novice et c'est pour cela que j'écoute beaucoup les gens qui ont réussi professionnellement et je suis leurs conseils.

En résumé, dans mon ancien emploi, j'étais salarié. Je n'avais pas le droit de prendre d'initiatives ou alors de toutes petites. Pas de liberté en gestion de mon emploi du temps (une journée de 7h fixe) et pas de pression financière, j'avais un salaire à la fin de chaque mois. J'ai décidé de créer un blog afin de partager mes connaissances financières et j'ai commencé à gagner de l'argent avec celui ci.

Voulant développer mon blog, j'ai écouté des milliers de podcasts, lu des dizaines de livres, afin de comprendre comment faisait les gens pour réussir. J'ai entendu beaucoup d'interviews de créateurs d'entreprise qui sont partis de zéro et ont bâti des entreprises de plusieurs millions d'euros ayant du succès.

Cependant, j'ai entendu aussi beaucoup d'erreurs que ces gens ont fait et qu'il ne faut pas reproduire.

Même si j'ai une minuscule entreprise (une seule personne:moi), je commence à comprendre de plus en plus ce que ces propriétaires d'entreprise ont vécu pour en arriver là où ils sont actuellement.

J'ai aussi fait ma part d'erreurs et je sais que personne n'est parfait. Espérons qu'en suivant ces quelques conseils vous pourrez éviter certaines erreurs !

Voici quatre erreurs courantes commises par les travailleurs indépendants :

1. Ne pas être organisé.

Il s'agit d'une erreur très courante commise par le travailleur indépendant. Je ne suis pas touché par ce problème, je suis très discipliné.

Lorsque vous avez votre propre entreprise, vous devez vraiment vous efforcer d'être aussi organisé que possible.

Vous devez vous assurer de séparer vos finances personnelles et celles de votre entreprise, de ranger vos reçus, de trier vos papiers et de préparer et d'organiser à peu près tout ce que vous utilisez lorsque vous faites vos impôts l'année suivante.

En étant bien organisé, tout se passera beaucoup plus facilement lorsque vous chercherez certains papiers. Il est facile de se dire: "je le ferai plus tard" et de se laisser submerger par la suite. Votre désorganisation prendra le dessus et cela vous prendra un temps fou de tout ranger et réorganiser.

Il peut devenir impossible de trouver quoi que ce soit et vous pourriez même perdre des documents importants.

2. Etre travailleur indépendant est facile.

Ce n'est pas l'erreur la plus courante mais je pense que c'est ce que pense la majorité des gens qui ne sont pas travailleurs indépendants.

J'ai récemment lu un article sur une personne qui a quitté son emploi salarié et est entrée dans le monde des travailleurs indépendants parce qu'elle voulait faire quelque chose de plus facile dans la vie. Malheureusement, elle a découvert que la vérité était exactement le contraire.

Être travailleur indépendant ce n'est pas être en vacances toute l'année. C'est quelque chose que beaucoup trop de gens pensent. Ce n'est pas parce que vous travaillez pour vous-même ou à la maison que la vie est automatiquement plus facile.

Vous aurez besoin d'un business plan pour votre entreprise, de savoir comment vous allez gagner de l'argent, d'organiser vos finances, de gérer le côté juridique d'une entreprise, bien séparer le professionnel du privé, de fournir des services, trouver des clients, vendre des produits, trouver une mutuelle santé, économiser pour la retraite, etc. Oh oui, et n'oubliez pas les impôts !

3. Ne pas avoir de fonds d'urgence.

Vous ne pouvez pas vous lancer dans la grande aventure du travail indépendant sans avoir les reins solides financièrement. C'est trop risqué. Il peut se passer plusieurs mois sans que vous ne touchiez le moindre centime. Si vous pouvez vivre avec le salaire de votre conjoint, si vous touchez le chômage ou si vous habitez chez vos parents, vous pouvez essayer. Sinon il vous faut de la trésorerie.

Le montant du fond d'urgence est différent pour chacun. J'ai 6 mois de dépenses courantes de coté et je pense que c'est un minimum. J'ai l'esprit tranquille car je sais que je peux faire face à mes charges quelques mois même si je n'arrive pas à me dégager un revenu. A vous de savoir quelle somme vous convient, cela peut être plus, cela peut être moins. Une épargne de précaution peut vraiment vous aider si vous avez un mois difficile, si quelque chose ne va pas dans votre travail ou si vous avez des dépenses importantes à venir.

Au lieu de renoncer complètement à votre rêve, votre fonds d'urgence peut vous aider à traverser les mois difficiles afin que vous n'ayez pas à mettre la clé sous la porte à la moindre difficulté.

4. Dépenser une folle somme d'argent.

Par chance, mon entreprise ne me coûte pas cher. Je n'ai pas besoin de grand-chose pour gagner de l'argent. Tout ce dont j'ai vraiment besoin, c'est de mon ordinateur portable et d'Internet. Tout ce que je paie pour le reste n'est en fait qu'un petit luxe pour rendre les choses un peu plus faciles.

Quand j'ai commencé mon blog, je l'ai fait avec beaucoup moins de moyens qu'aujourd'hui et il ne me coûtait presque rien. Je voulais économiser autant d'argent que possible. Plus mon chiffre d'affaire se développe, plus je peux m'offrir quelques logiciels d'aide supplémentaire.

Ce n'est pas comme ça que tout le monde gère son entreprise. J'ai vu certains propriétaires d'entreprise démarrer leur entreprise en dépensant TROP d'argent pour des choses dont ils n'avait probablement pas besoin. Oui, certaines choses sont nécessaires, mais d'autres peuvent probablement attendre un peu jusqu'à ce que votre entreprise fasse des bénéfices.

De plus, certains dépensent beaucoup d'argent pour leur entreprise simplement pour pouvoir déduire les dépenses de leur déclaration de revenus. Laissez-moi vous dire ceci, ce n'est pas parce que vous avez le droit de le déduire que votre achat est gratuit ! Vous devez quand même payer ce que vous achetez.

Quelles erreurs avez-vous vues ou faites par des travailleurs indépendants?

 

Vos commentaires sur cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.